English Version

B. Johnson maire de Londres

Le Maire de Londres, Boris Johnson, parle ici de l'importance d'une formation classique pour conduire à des carrières diversifiées, et pour la prise de conscience (indispensable) d'une identité européenne commune, condition sine qua non d'une réelle "construction" de l'Europe, dans le sens de l'efficacité géopolitique :

 

Get the Flash Player to see this player.

Cet entretien, accordé au lendemain du G20, en avril 2009, pour notre "Point Métier" a été réalisé par Olivier Coen (Anarès) et Elizabeth Antébi, écrivain, historienne et créatrice du Festival.

ENGLISH

  • - It's almost the First Anniversary of your election as Mayor of London. At that time, do you remember what your father said, that he who can master Demosthenes and knows Pericles can master a city like London? What would you say, one year after, about that?
  • - I have no reason to depart from that opinion, it's absolutely true ! I spent myself almost twenty years, well, I cannot remember exactly how much, anyway Latin and Greek was the bedrock of my own education. I think, it's invaluable. It teaches you about Civilisation, about Politics, about Democratic participation and all sorts of difficulties that leaders encounter.
  • - We try to convince parents and children that Latin and Greek can really help you to be able to work better, to find a job and construct a career. What would you think of it ?
  • - I think it's a fantastic mental training, because to do Latin and Greek properly requires a great deal of intellectual discipline - you have to understand the grammar and you have got to fit all together, and it teaches you obviously how to think, how to think straight. If you do the philosophy as well, it gives you a huge understanding of the origins of European civilization. So I thoroughly encourage everybody to do it, but don't bubble ... don't think you can just do it without learning Latin and Greek, you must learn the languages.
  • - Some parents think that it is more useful to speak Chinese ?
  • - Absolute nonsense! And there is an increasing school of Chinese studies of Latin and Greek and quite right too. Because Latin and Greek, Latin in particular of course, is the origin of so many other Romance languages around the world. If you read Latin you can pick up a newspaper across Latin America, across much of Europe, and you can more or less understand what is being written and it is invaluable too. Of course, it's true that Chinese is an important language to learn. But English is the language of global capitalism and I would thoroughly recommend that people study Latin and Greek and English.
  • - In the East, there are many Web sites speaking Latin for the news in particular, in Finland, in Germany ...
  • - Let me make a point to you. We have a huge issue in Europe today. And it's a great feeling that this continent, this city was founded by the Romans. And nobody feels the sense of European unity, that they used to under the Roman Empire, do they ? And it seems to be that one way we can inspire that again, will be to encourage every people in Europe to learn Latin. Because when the Roman Empire existed and when Europe was genuinely united, everybody studied the same texts. And every child could read the story of Dido and Aeneas and could recite it, but it's no longer true. But if they read it again and if only it was common curriculum of every European country, then once again you would have a sense of collective cultural heritage.
  • - That's your "Roman Dream" ?
  • - Yes, you spotted that one.
  • - You have been recently in China for the Olympic Games, and Olympic Games is a Greek invention ...
  • - ... yes, absolutely. They were cancelled by Emperor Theodosius II or I in his 383 edict ... I don't remember exactly[1] ... because they were thought to be ... they were pagan, it was too much nudity involved.
  • - That's a cross-heritage, because you were in Beijing and now, back to London, you'll receive the Olympic Games soon. And you said that you will restore the Milo of Croton ....
  • - Oh yes, I remember that. Well, I think it's a shame that we have lost some of the great ancient disciplines. And there was the famous Pankration, it was only in boxing and wrestling. It was such an event ! There, you had to carry an ox on your shoulders, the length of the stadium, then kill it with your bare hands, then eat it - all in the same day ; and I have the feeling that it was Milo of Croton ... maybe I'm wrong; but my memory tells me that it was Milo of Croton who excelled in this sport.[2] And it seems to me that it would be a very good thing to be back to and also would help us ...to overcome the French phobia of British beef !!.We can compel the French participants at eat a British cow !!! So they'll finally lift their unjust blockade !
  • - Well, as a political man, when you are looking at Iran, do you think of Xenophon ? When looking at Egypt of Herodotus ? When you see peace in Europe of Aristophanes?
  • - I do, of course I do ! And I see the huge continuity between the Ancient world and the Modern world. And if you go to Athens, what's so astonishing is the linguistic continuity : you can pick up "Tachidromos" or any newspaper, and you can read it! It's the language of Pericles ! It is the same script, the words are the same. And if you go to Egypt, it's absolutely true, you can see the same Pyramids that Herodotus saw, you can see the same Sphynx that Herodotus saw, you can buy the same souvenirs, and you can be ripped off exactly the same way by the same guides.

  • - For the children, could it be a key to the world ? You said once that against the "culture" (if it is a culture) of knives, the best thing would be to teach Latin and Greek in all the schools ?
  • - I never said that: journalists make things up. But, it's true ! I mean it's certainly true that one of the things you can do is to give better education; one of the things that I find sad about education in Britain is that we have such a restricted number of schools that actually offer Latin and Greek. I'd like to expand it, that's one of the reasons we are having seminars here, in City Hall, to encourage it.
  • - People uses to say that it's reserved for the upper class.
  • - That's why we do that. Too few kids from the schools of London have the opportunity to learn Latin and Greek ,and too few people of mature age - I myself would like to ... I don't read enough, I read Homer, I have a wonderful book of Lyric Poets, but ...
  • - Would you have a verse to say ... ?
  • - My message to everybody who remembers any of their Latin and Greek is the great words of the poet Solon, who was Archon ... the leader of Athens, and he said : ΓΗΡΑΣΚΩ Δ́ ΑΕΙ ΠΟΛΛA ΔΙΔΑΣΚΟΜΕΝΟS (Gèraskô d'aei polla didaskomenos") :"I grow old, always learning a lot", so "I keep learning as I grow older". That's what we should do - with Latin and Greek.

That's my message to everybody !

GERASKETE D'AEI  POLLA DIDASKOMENOI

"Apprenez chaque jour quelque chose de nouveau !"

FRENCH

  • - C'est le premier anniversaire de votre élection comme Maire de Londres. A cette époque, vous vous rappelez ce que votre père a dit, que celui qui connaît Démosthène et Périclès peut gouverner une ville comme Londres? Que diriez-vous de cela un an plus tard?
  • - Je n'ai pas de raison de revenir sur cette opinion, c'est très vrai ! J'ai passé près de 20 ans, je ne sais pas exactement combien, de toute façon Latin et Grec sont la «robe de chambre» de mon éducation. Je pense que c'est inestimable. Cela vous enseigne ce qu'est la civilisation, la politique, la participation démocratique et toutes sortes de difficultés auxquelles les leaders ont à faire face.
  • - Nous tentons de convaincre parents et enfants que le Latin et le Grec peuvent aider à mieux travailler, aider à l'orientation et à l'insertion professionelles, à construire une carrière. Qu'en pensez-vous?
  • - C'est un entraînement fantastique pour l'esprit, le raisonnement, car le latin comme le grec exigent une véritable discipline intellectuelle- vous devez comprendre la grammaire pour obtenir une cohérence, cela vous enseigne bien sûr une méthode et une discipline de penser. Si en outre vous vous adonnez à la philosophie, cela vous ouvre la compréhension des origines-mêmes de la civilisation européenne. J'encourage donc tout le monde à s'y mettre, mais ne balbutiez pas ... ne pensez pas que vous puissiez faire tout cela sans apprendre la langue latine et la langue grecque.
  • - Beaucoup de parents pensent que le chinois serait plus utile ?
  • - Quelle absurdité ! De plus en plus d'écoles chinoises se mettent au latin et au grec. Et à bon escient. Car le latin et le grec - le latin, en particulier - sont à l'origine de tant de langues romanes dans le monde! Si vous lisez le latin, vous pouvez prendre un journal n'importe où en Amérique latine, ou dans bien des pays d'Europe, et vous pouvez plus ou moins comprendre ce qui est écrit, ce qui est inestimable! Bien sûr que le Chinois est une langue qu'il est important d'apprendre! mais c'est l'anglais qui est le langage du capitalisme planétaire, je recommande donc aux gens d'étudier d'abord le latin, le grec et l'anglais!
  • - L'anglais est devenu le globbish, une mouture dégradée ...
  • - ... mais globale.
  • - En Europe du centre et de l'Est, on trouve bien des sites parlant latin, même des sites de News ...
  • - Laissez-moi vous dire ça : Nous avons un extraordinaire défi à relever, en Europe aujourd'hui. Nous gardons le sentiment profond que ce continent, cette ville ont été fondés par les Romains. Et personne en Europe n'a retrouvé ce sens d'unité profonde qu'avaient les Romains de l'Empire. Je me trompe? Et je pense qu'une des manières de ré-insuffler ce sens d'une unité serait d'encourager tous les peuples européens à se remettre au latin. Car sous l'Empire romain, quand l'Europe existait pour de bon, tous étudiaient les mêmes textes. Et chaque enfant pouvait lire l'histoire d'Enée et de Didon, par exemple, la réciter, ce qui n'est plus vrai. Mais s'ils peuvent le lire à nouveau et si, au moins, on avait le même curriculum dans tous les pays d'Europe, alors nous obtiendrions à nouveau le sens d'un héritage commun collectif.
  • - C'est votre "Rêve Romain»?
  • - Oui, vous mettez le doigt dessus.
  • - Récemment vous vous êtes rendu en Chine pour les Jeux Olympiques, invention grecque ...
  • - ... oui, absolument. Ils ont été abolis par l'empereur Theodose Ier et l'Edit de 393 ... je ne me rappelle plus exactement ... car, trop païens, ils laissaient trop de place à la nudité.
  • - C'est une sorte d'héritage croisé puisque, de retour à Londres, vous vous préparez à recevoir les Jeux Olympiques. Vous avez dit que vous vouliez rendre sa place à Milon de Crotone .
  • - (rire) Oh oui, je me rappelle. Je pense qu'il est dommage d'avoir perdu tant d'anciennes disciplines, dont le fameux Pancrace, qui consistait en lutte et boxe. Un événement incroyable ! Vous deviez porter un bœuf sur le dos tout le long du stade, puis le tuer à mains nues, et le manger - tout le même jour; j'ai le sentiment que Milon de Crotone ... je ne sais si ma mémoire me trompe ... excellait dans ce sport. Et il me semble que ce serait très bien d'y revenir et que ... cela nous aiderait à vaincre la phobie française du boeuf britannique! Nous pourrions ainsi forcer les français à manger de la vache anglaise! Pour qu'ils abandonnent leur blocus absurde.
  • - En tant qu'homme politique, quand vous voyez l'Iran, pensez-vous à Xénophon ? Quand vous voyez l'Egypte, à Hérodote? Quand vous constatez la paix en Europe, à Aristophane?
  • - Oui, bien sûr, oui ! Et je vois la profonde continuité entre le monde antique et le monde moderne. Et si vous vous rendez à Athènes et prenez le premier journal venu, le Tachidromos ou un autre, vous pouvez le lire! C'est la même langue que celle de Périclès! La même orthographe, les mêmes mots souvent ! Et si vous partez pour l'Egypte, c'est vrai, vous voyez les mêmes pyramides décrites par Hérodote, le même Sphinx qu'il a vu, vous pouvez acheter les mêmes souvenirs et vous faire étriper de même manière par les mêmes guides.
  • - Pour les enfants est-ce que ce peut être une clé pour le monde ? Vous avez dit un jour que contre la culture (si c'est une «culture») des couteaux et de la violence, le mieux serait d'enseigner le latin et le grec dans les écoles.
  • - Non je ne l'ai pas dit, ce sont les journalistes qui me l'ont fait dire. Mais c'est vrai! C'est vrai que l'une des choses à faire est de donner de meilleures bases éducatives! l'une des choses terribles en Angleterre est le nombre restreint d'écoles qui enseignent le latin et le grec. Je m'efforce d'y remédier en organisant des séminaires ici, à la Mairie de Londres (City Hall).
  • - Les gens disent que c'est un enseignement d'élite, réservé aux classes supérieures ?
  • - C'est bien pourquoi nous organisons des cours ici. Trop peu d'enfants, et même trop peu d'adultes ont l'occasion d'apprendre les langues anciennes. Moi-même je me reproche de ne pas lire assez, à part Homère et quelques poésies lyriques dont j'ai un recueil magnifique.
  • - Pourriez-vous nous dire un vers ? Une maxime ?
  • - Mon message sera un mot du poète Solon, qui fut archonte, l'un des dirigeants d'Athènes : ΓΗΡΑΣΚΩ Δ́ ΑΕΙ ΠΟΛΛA ΔΙΔΑΣΚΟΜΕΝΟΙ (Gèraskô d'aei polla didaskomenos") :"Chaque jour que je vieillis, j'apprends tant de choses.", voilà ce que nous devons faire, avec le latin et le grec.

Mon message à tous !

GERASKETE D'AEI  POLLA DIDASKOMENOI

"Apprenez chaque jour quelque chose de nouveau !"

 

 



Date de modification : 13.06.2009

Journées

Dans le prolongement du Festival et de notre Point Métier, l'association "Fortuna Juvat" est en train de concevoir des "Journées" avec petits spectacles, tables-rondes et grands témoins, pour parler des métiers possibles et des carrières réalisées, y compris dans les domaines scientifiques ou économiques, avec - et même grâce à - une formation littéraire, voire classique.
Ces journées peuvent se faire en tout lieu et même en plusieurs langues (dont le latin, pourquoi pas ?), dans le cadre par exemple d'une formation continue, ou des séminaires d'entreprises.
Demande d'information et prise de contact